Structurer son écriture, c’est se socialiser, accepter la réalité et les contraintes du monde extérieur mais aussi apprendre à maitriser ses émotions et ne pas se laisser guider par elles.

Les troubles de l’écrit de l’enfant sont considérés comme un symptôme, comme un appel à l’aide, un appel silencieux…

Le graphothérapeute est concerné chaque fois qu’il est sollicité par une personne qui a des difficultés dans son écriture.